Happ’iphanie 2015

DABE9aqbNYAAujourd’hui, Epiphanie oblige, les Rois Mages sont de sortie et il va falloir trancher! Galette ou Couronne des Rois? Chaque année il y en a pour tous les goûts, et j’ai choisi les fruits!? Oui, bien confits s’il vous plaît (petit clin d’oeil à toi ma petite Peau d’âne!).

Ah l’éternel fruit confit, adulé ou détesté, cette année les agrumes sortent leurs plus beaux zestes pour réveiller au mieux nos papilles. Dans le panier de saison: clémentines de Corse et bergamote, non, pas la poire réputée fondante, ni le célèbre bonbon de Nancy, mais plutôt le fruit du bergamotier, un arbre voisin de l’oranger dont on extrait du fruit une essence d’odeur agréable, comme pour parfumer le thé (Earl Grey s’il vous plaît.. Pardon, c’est encore Peau d’âne! J’en ai pour la journée…).

Recette facile à faire mais il faudra être un peu patient…

 Panier du jour: 4 clémentines de Corse non traitées – 2 bergamotes non traitées – 1 c.c. de thé Earl Grey – 40 cl d’eau – 100 g de sucre blond – 3 c.s. de sirop d’agave – agar agar (produit gélifiant d’origine végétale, plus précisément, d’algue rouge)

> Spa pour clémentines… Dans une casserole, mettre de l’eau froide et les clémentines. Porter à ébullition, puis jeter l’eau et recommencer cette opération une nouvelle fois.

clementines

> Pendant ce temps, à l’aide d’un Econome, prélever les zestes des bergamotes et de la clémentine (éviter au maximum de prélever trop de blanc). Détailler les zestes en morceaux d’environ 1 cm. Dans une casserole d’eau froide, mettre les zestes et porter à ébullition. Attention, cette fois-ci, ne pas jeter l’eau mais transvaser l’eau dans un saladier et récupérer les zestes.

> Couper les clémentines en rondelles d’environ 0,5 cm d’épaisseur.

> Dans 20 cl d’eau frémissante, faire infuser le thé 3 à 4 minutes.

> Etape finale: dans une casserole, verser 20 cl d’eau de cuisson des zestes, le thé infusé, le sucre et le sirop d’agave. Porter à ébullition. Ajouter les rondelles de clémentine et les zestes. Laisser cuire jusqu’à ce que les zestes deviennent transparents. En fin de cuisson, ajouter une pincée (pas plus) d’agar agar.

> Sortir délicatement les rondelles et les zestes, les déposer sur une feuille de papier sulfurisé.

Pause… Un hommage au pointillisme de Georges Seurat ou Gustav Klimt qui s’en est inspiré, comme j’ai pu l’apprécier lors de la dernière exposition aux Carrières de Lumières des Baux-de-Provence. Exposition terminée depuis le 4 janvier 2015, mais dont on attend impatiemment la prochaine avec Michel-Ange, Léonard de Vinci et Raphaël. Rendez-vous en mars 2015! En attendant vous pouvez jeter un coup d’oeil ou organiser votre prochaine sortie expo sur le site en cliquant ici.

Untitled design-3

> Verser le reste de sirop dans un petit pot en verre (vous pourrez vous servir de ce sirop pour faire briller votre couronne des rois ou autre tarte).

Hop, hop, hop! On garde les bergamotes et la clémentine dévêtues en attendant ce week-end pour une nouvelle recette… Rien ne se perd!

Enfin, pour les inconditionnels de la couronne, suivez la recette:

Brioche pour couronne des rois à la bergamote

Rassembler et peser les ingrédients de la photo ci-dessous + 1 pincée de sel + du sucre en grains + 1 goutte d’huile essentielle de bergamote

couronne

 > Dans un bol, émietter la levure avec 3 c.s. de sirop des zestes tiède, la moitié du sucre et 1 goutte d’huile essentielle de bergamote. Laisser reposer quelques minutes.

> Dans un autre bol, faire macérer les raisins blonds dans le restant de sirop de zestes. Bien les égoutter.

> Dans un grand saladier ou mieux au robot (avec crochet pétrisseur) ajouter les oeufs un à un, la farine, le sel et le sucre. Pétrir quelques minutes.

> Puis, incorporer le mélange levure-sirop-sucre jusqu’à obtention d’une pâte lisse. Pétrir 2 à 3 minutes.

>  Enfin, ajouter le beurre, les zestes et les raisins, puis pétrir jusqu’à ce que le mélange soit homogène.

> Mettre la pâte dans un saladier huilé et couvrir d’un linge. Laisser lever la pâte à température ambiante (environ 20°C) jusqu’à ce que la pâte double de volume (1h30).

> Dégazer la pâte (écraser la pâte avec le point pour lui donner son volume initial et chasser le gaz carbonique produit par la fermentation de la levure). Former la couronne sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Et n’oubliez pas de cacher la fève! (pour changer, j’y ai mis une noisette…). Couvrir et laisser lever pendant encore 1 heure.

> Préchauffer le four à 170°C et faire cuire 15 minutes.

> Sortir du four, à l’aide d’un pinceau, appliquer le sirop gélifié à la bergamote, décorer avec le sucre en grains, les zestes de bergamote et les rondelles de clémentine.

Bonne dégustation!