Une nuit au Cloître

Il y a des moments où l’on a envie que tout s’arrête, capter cet instant éphémère et ne jamais l’oublier. Il y a déjà Arles, cette ville sublime que j’ai redécouverte il y a peu et à laquelle on rend visite dès que l’on peut, le temps d’un week-end, pour flâner dans ses ruelles empreintes d’histoire, dans ses allées bondées le jour de marché hebdomadaire (le samedi – NDLR), dans son musée Van Gogh pour admirer la beauté des oeuvres et ses petites adresses que l’on aimerait garder secrètes. Je vous les confierai prochainement dans un article spécial Arles, promis. Avant de partir à la découverte de ses vestiges, j’ai trouvé le lieu idéal pour y poser ses valises. Au coeur da la ville mais au calme, au détour d’une rue et sur une placette où l’ombre y fait bon s’y réfugier dès les premières chaleurs, ce boutique hôtel nous invite à découvrir son intérieur chargé d’histoire de manière arty et colorée, mis en valeur par la décoratrice India Mahdavi. Déambuler dans l’hôtel, de l’Epicerie du Cloître où prendre un verre et déguster sa succulente brandade, au roof top avec cette vue imprenable sur les toits des maisons camarguaises, en passant par les chambres subtilement décorées au rythme des mosaïques colorées, le Cloître enchante, émerveille, apaise. Le matin, le petit-déjeuner dans la salle aux banquettes de velours prolonge la fin de nos doux rêves et accueille subtilement une nouvelle journée de découvertes. Vous l’aurez compris, entrez au Cloître, c’est un moment que l’on s’offre, un moment à part. Vous pourrez également vous rendre à la table  d’Armand Arnal, la Chassagnette, pour cela l’hôtel vous propose une offre découverte d’un lieu unique au coeur de la Camargue. Il n’y a plus qu’à…